top of page

NELLIE BLY - L'ORPHELINE SOLITAIRE



▶️ Elizabeth Jane Cochran, plus connue sous le nom de Nellie Bly est née le 5 mai 1864 à Cochran’s Mills en Pennsylvanie. Sa mère est femme au foyer et son père exerce la profession de juge.


▶️ Il acquiert de nombreux terrains et des moulins dans la ville se constituant ainsi un beau patrimoine. Malheureusement, il décède👤 sans laisser de testament alors qu’Elisabeth est âgée de 6 ans👧.


▶️Sa famille se retrouve démunie et sans abri. Pour sortir de sa misère, sa mère se remarie avec un homme fortuné💰, mais alcoolique 🍸et violent. Quelques années plus tard, elle demande le divorce et devient une mère célibataire de cinq enfants.


▶️Dans ces conditions, Elizabeth ne peut envisager que deux possibilités pour son avenir : le métier de demoiselle de compagnie ou celui de gouvernante. Elle refuse ce destin et à 15 ans, elle intègre une école d’institutrice✍️. Par malheur, elle en est rapidement exclue, car elle ne peut pas régler les frais de scolarité.


▶️ De retour chez elle, Elizabeth laisse libre-cours à sa créativité. Elle s’instruit 🤔et commence à écrire des poèmes et des récits à 16 ans.


▶️ Au cours de l’année 1880, Elizabeth tombe sur un article intitulé « Ce à quoi sont bonnes les jeunes filles ? ». Celui-ci sous-entend que les femmes sont faites pour les tâches ménagères. Outrée😡, elle adresse une lettre de mécontentement à George Madden, rédacteur en chef du journal qui décide de la publier.


▶️ Afin de vérifier les talents rédactionnels d’Elizabeth, quelques jours plus tard, celui-ci lui commande un texte sur la famille👨‍👨‍👦‍👦, le divorce et les enfants. Séduit, George Madden la recrute en qualité de journaliste. Elizabeth adopte alors le pseudonyme de Nellie Bly, se spécialise dans le journalisme d’investigation et devient la pionnière dans ce domaine.


▶️ La même année, Nellie s’infiltre dans une usine de fabrique de boîtes de conserve🏢 dans le but de dénoncer les conditions de travail déplorables des salariés. Les ventes du quotidien s’envolent, mais les industriels font pression sur le journal. Nellie est donc reléguée aux rubriques théâtrales.


▶️ En 1886, elle prend une pause et part en voyage pendant 6 mois au Mexique⛵️ avec sa mère. Néanmoins, elle n’abandonne pas l’écriture et elle envoie des articles au journal sur les us et coutumes du pays.


▶️ En 1887, elle démissionne et se rend à New York où elle postule au New York Word appartenant à Joseph Pulitzer. Ce dernier lui promet un contrat si elle parvient à intégrer un hôpital psychiatrique 🚑en tant que malade afin d’y décrire le fonctionnement interne.


▶️ Nellie y séjourne pendant 10 jours, puis elle publie, dans un livre intitulé 📕Ten Days in a Mad-House (Dix jours en maison de fous)🤕, sous le pseudonyme de L. Munro, six épisodes qui résument les journées passées dans cet hôpital. Elle révèle les mauvais traitements infligés aux patientes et les conditions de vie déplorables. Son témoignage poignant permet un changement total des pratiques de l’hôpital psychiatrique.


▶️ En 1887, Nellie infiltre l’entourage du trafiquant Edward Phelps. À la suite de son reportage, Phelps et plusieurs politiciens sont traduits en justice, sans toutefois être condamnés.


▶️ En 1889, elle envisage un tour du monde en moins de 80 jours⛵️ afin de défier Phileas Fogg, le célèbre héros du livre de Jules Verne. Elle réussit cet exploit en 72 jours🏆. Elle le consigne alors dans un ouvrage📗 intitulé « Le tour du monde en 72 jours », en 1890.


▶️ En 1895, elle épouse le milliardaire💸 Robert Seaman et délaisse le journalisme. À sa mort en 1904, elle prend les rênes de l’entreprise de son défunt mari, mais elle fait banqueroute quelques années plus tard.


▶️ Elle décide alors de reprendre sa carrière de journaliste en intégrant le New York Evening Journal pour y devenir correspondante de guerre durant la Première Guerre mondiale⚡️. Puis, à la fin du conflit, elle rédige de nouveau des articles sur des thèmes sociétaux.


▶️ Nellie consacre une très grande partie de sa vie à l’écriture sur ses sujets favoris : l’enfance, le monde ouvrier, la pauvreté, etc. Et elle s’active également pour le droit de vote des femmes🙎.


▶️ En 1922, Nellie décède d’une pneumonie à New York à l’âge de 57 ans.



Tu as aimé cette courte biographie. Alors, pense à liker, à commenter et à t'abonner. Merci.


26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page